Guitare - Đàn Bầu - Compositeur

Biographie


Guitariste électrique attaché à la musique improvisée, Sylvain Streiff cherche l'équilibre entre des racines jazz, une démarche d'expérimentateur et une grande affection pour les musiques traditionnelles populaires.
Après des études d'ingénieur (diplômé en 2008 de l'École Polytechnique et du master 2 ATIAM rattaché à l'IRCAM), il complète les cours du soir pris dans des écoles de jazz parisiennes (ARPEJ et CIM) par une année au Berklee College of Music, à Boston.

Pendant les quatre années suivantes à Paris, il se produit régulièrement en duo et trio jazz, ainsi qu'avec le groupe Katadjak et co-écrit un spectacle, Möwenfutter, mêlant musique, théâtre et veejaying. Voyageant régulièrement à Istanbul, il y participe au projet jazz-punk Percussive!.
Il se produit aussi dans des performances sonores, comme lors de l'exposition "Aux Demeurants", et compose des musiques de films documentaires ("Petits Frères" de Suzanne Van Boxsom et le teaser de "Chine" de Jacques Sarasin).

De 2013 à 2015, il habite Hanoi, où il se consacre à l'apprentissage de la musique traditionnelle vietnamienne. Il apprend le đàn bầu auprès de Phương Thanh (élève de NSND Thanh Tâm) et le dàn nguyệt ainsi que le chant hát văn auprès de NSƯT Phạm Văn Ty.
Deux duos sont nés de cette période : Paracoélops avec le guitariste Alexander Formosa, et Ma Mère Ne Croira Jamais avec le pianiste Phạn Huy Phúc.

En 2016 il compose un ciné-concert pour le film Une Page Folle de Teinosuke Kinugasa, qu'il présente en concert aux côtés de Phạn Huy Phúc et de la joueuse de đàn tranh Bùi Thị Phương Nhung à l'Institut Français de Hà Nội.

De retour à Paris, il compose actuellement pour un quartette mélangeant jazz moderne et hip-hop, tout en continuant d'enseigner et en proposant des séminaires de formation pour les entreprises.

Toutes photographies sauf l'arrière-plan par Sébastion Löffler, avec la permission et le Copyright de Nội Pictures.